Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques BENOÎT

L'IDDAC, une belle agence culturelle en Gironde!

En 2016, l'an prochain, l'Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel, créé par Philippe Madrelle en 1991, fêtera ses 25 ans! Un bel anniversaire pour l'agence culturelle du Conseil Général, tant les actions développées depuis sa création ont été nombreuses, variées, et utiles pour que la culture et les arts soient accessibles au plus grand nombre.

L'organisation territoriale de notre pays connaît des mutations politiques et administratives sans précédent depuis 1982 - quoi que je puisse en penser par ailleurs -, dans un contexte financier de réduction des budgets publics. La culture demeure une compétence partagée entre les différentes collectivités. Sauf à faire de celle-ci une variable d'ajustement à la baisse de ces budgets publics, l'action culturelle devra trouver toute sa place dans ces nouveaux rapports de force.

Trois conditions seront nécessaires et sans doute indispensables: la coopération publique au service du développement culturel local; la mutualisation des lieux de culture et peut-être même des budgets; l'innovation et l'expérimentation d'une autre approche de l'action culturelle publique. Autant dire que les années qui viennent vont être source de dynamique et d'imprévus culturels, mais rien n'est gagné!

L'IDDAC comporte en son sein des personnels compétents et qui ont envie, très largement reconnus par les habitants et les partenaires nombreux - notamment les communes, associations, et lieux culturels de spectacle -. Le théâtre, la danse contemporaine, le cirque, les arts de la rue, les résidences d'artistes en tous lieux du département, la musique bien sûr, l'aide à la création et aux compagnies, ou encore la place des arts dans la création d'une écologie urbaine, sont le pain quotidien de ses activités.

Avec un budget frisant les trois millions d'euros, et malgré des baisses publiques les années précédentes, l'IDDAC a stabilisé cette année son budget et son activité générale avec l'appui du Conseil Général, qui n'a eu de cesse de soutenir l'agence.

Hier soir, j'ai vécu avec une certaine émotion mon dernier Conseil d'Administration de plein exercice, après onze années de présidence, ayant en effet décidé de ne pas me représenter au Conseil Départemental, ayant accompli trois mandats successifs de Conseiller Général.

J'ai pris un grand plaisir à présider cette belle agence culturelle de la Gironde, car tout y est: la compétence, un certain art de vivre et travailler avec François, Myriam, Chantal et les autres, mais avant tout le désir de culture, des arts, et de leur large diffusion même dans un coin dit perdu de campagne ou de banlieue.

Bientôt 25 ans, mais encore un bel avenir!

Commenter cet article