Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

helle.jpg

 

 

La victoire de la Gauche au Danemark, dirigée par Helle Thorning-Schmidt, est la véritable bonne nouvelle d'aujourd'hui!

 

Rien n'était joué dans ce pays, car la droite au pouvoir depuis dix ans était dirigée par un homme déterminé et habile, le libéral M. Rasmussen.

 

Il avait acquis une certaine autorité internationale, notamment en Europe du Nord, influençant les comportements électoraux au-delà de son pays.

 

Il avait surtout crédibilisé l'alliance de la droite avec l'extrême-droite - le Parti du Peuple Danois -, dans le rejet des étrangers et de toute immigration. Les mesures prises par le gouvernement de M. Rasmussen étaient parmi les plus restrictives d'Europe en matière d'immigration. Cette politique, qui commençait à s'enraciner en Europe du nord a influencé les partis de droite en Finlande, Norvège, Suède, aux Pays Bas et jusqu'en Autriche et Pologne.

 

Nous pouvons en voir encore certains effets dans les attitudes politiques de M. Guéant ou du courant de la Droite Populaire de l'UMP. Chacun peut constater aussi comment le Président de la République manipule et utilise "l'anti-étranger", qui peut se confondre aussi dans l'anti-islam.

 

Helle Thorning-Schmidt a 44 ans. Je ne sais si en France, à cause de son âge et comme elle est une femme, elle aurait eu sa place pour diriger le plus grand parti de gauche et accéder aux plus hautes fonctions du pouvoir. Avoir moins de 50 ans en France - et encore! - semble rédhibitoire pour toute ambition présidentielle... On ne peut s'empêcher qui plus est de constater le sexisme toujours plus ou moins présent dans nos institutions.

 

La future dirigeante de Danemark a su fédérer auprès d'elle les partis des Rouges-Verts et des Sociaux libéraux qui tous deux vont doubler leur représentation au Parlement danois. C'est dans cette unité que la victoire danoise a pu se construire. La campagne électorale s'est surtout focalisée sur les questions économiques avec cette question à laquelle tous le pays se confrontent: " Comment sortir le pays de la crise ? ".

 

La victoire de la Gauche au Danemark fait du bien à toute la démocratie en Europe, et pas seulement au Danemark!

Commenter cet article