Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

Bouclier familial: le budget 2011 contient huit mesures nouvelles destinées aux familles. Ces mesures constituent notre "bouclier familial", démontrant notre priorité accordée à la politique pour les familles, notamment celles les plus en difficulté.   

 

1. La baisse du prix du repas pour 250 familles.

En 2011, près de 540 familles paieront 0,60 euros par repas, dont 250 familles supplémentaires. Au total, 20% des familles pessacaises inscrites bénéficient du service de restauration scolaire à ce prix.

Ainsi, la dépense annuelle pour une famille à faibles revenus sera de 85 euros.

Dans une perspective de redistribution et d'équité sociale, deux nouvelles tranches supérieures sont créées. Le prix maximum du repas est 4,20 euros.

L'effort financier pour la Ville: 34 000 euros par an.

 

2. La gratuité de la prestation "interclasse" pour toutes les familles.

La prestation "interclasse" qui consiste à animer le temps du midi autour des prises de repas faisait l'objet d'une prestation rémunérée.

Cette prestation sera désormais gratuite pour les enfants qui ne sont pas inscrits en accueil périscolaire.

La mesure concerne 746 familles.

L'économie par famille est de 27 euros par an.

Coût de la mesure: 20 000 euros par an.

 

3. La mise en place du portail @ccueil.

La mise en place du portail @accueil est destiné, dans sa première phase de développement, aux familles en leur facilitant l'accès aux services (petite enfance, éducation, jeunesse) par un accès permanent 24h/24 et 7j/7 aux téléservices, un réaménagement des espaces d'accueil, plus confidentiel, plus convivial, individualisé, la création d'un dossier unique (donc une simplification administrative importante), la diversification des modes de paiement.

Coût: 285 000 euros.

 

4. Le "Pass Culture-Sport".

Le "Pass Culture-Sport"  est destiné à faciliter l'accès aux services et activités culturelles et sportives pour les jeunes de 12 à 25 ans.

En 2011, 500 bénéficiaires.

Coût: 12 500 euros.

 

5. La création d'un lieu de convivialité de type "bistrot-épicerie solidaire".

Le "bistrot-épicerie" serait un lieu où l'on pourrait trouver des produits alimentaires, d'hygiène et d'entretien en libre service dont l'usager paie 10 à 30% de la valeur réelle, un accompagnement autour de la nutrition et de la santé, un espace convivial, d'insertion et de lien social.

Le projet est à construire avec les associations.

Le financement d'une "Assistance à Maîtrise d'Ouvrage" est prévu au budget 2011.

Coût: 30 000 euros.

 

6. Un soutien accru aux structures d'accueil associatives de la petite enfance.

Un plan de soutien aux structures d'accueil associatives de la petite enfance est défini. Le financement de la place sera doublé en quatre ans ( de 3 000 à 6 000 euros la place en crèche). 

90 places de crèche sont concernées par cette mesure.

Coût: 67 500 euros/an et 270 000 euros en 2014.

 

7. L'extension du service municipal de la Plate-forme des services au public.

Le service de la plate-forme est un équipement de référence et d'appui aux familles défavorisées.

7400 demandes ont été traitées en 2010.

La plate-forme est un service municipal quasiment unique en France de lutte contre les exclusions facilitant les démarches administratives, l'accès aux droits, le conseil en gestion. 

L'amélioration de son fonctionnement passe par son extension.

400 000 euros sont prévus au PPI.     

 

8. La première opération "Jardins partagés".

Le premier site retenu et expérimental est le terrain de la rue paul-Emile Victor.

Des travaux d'aménagement sont prévus à hauteur de 121 000 euros. 

Ce projet concerne plusieurs dizaines de familles.      

 

Ce bouclier familial, dans la situation de difficultés des familles, notmment les plus pauvres, nous a paru nécessaire à mettre en oeuvre. Mais constatons -hélas!- qu'il est nécessaire parce que l'Etat, c'est-à-dire ce gouvernement, n'est pas à la hauteur de ses tâches de protection des plus humbles.                                        

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lambert 02/04/2011 15:22


Rien à redire à toutes ces actions si ce n'est une malheureuse faute de frappe au point n°5 où à la place de "associations" on peut lire "assocaitions"
[Le projet est à construire avec les ...]


Jean-Jacques Benoît 03/04/2011 18:48



Merci! Correction est faite.