Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

 

meeting-de-francois-hollande-le-24-avril-2012-a-hirson-dans.jpg

 

 

Bien surpris seraient aujourd'hui les ouvriers et syndicalistes des années 1890, promoteurs de la fête du travail de ce 1er mai, s'ils voyaient aujourd'hui comment la droite s'essaie en France à récupérer cette journée de lutte ouvrière!

 

Faut-il rappeler les grèves de Chicago de 1886?

 

Faut-il faire observer que c'est sur une proposition de Raymond Lavigne - socialiste girondin! - en 1889, lors du Congrès de la IIè Internationale Socialiste, que fut votée l'idée de faire de chaque Premier Mai une journée de commémoration et de revendication ouvrière?

 

Faut-il rappeler rappeler le Premier Mai 1891 à Fourmies et les neuf morts ouvriers? Et s'il est une date symbolique des luttes ouvrières et du Premier Mai, c'est bien cette date-là!

 

Faut-il rappeler au Président de la République l'Histoire de France et celle du mouvenent ouvrier, partout dans le monde?

 

Le Premier Mai appartient aux travailleurs, et à personne d'autre!

 

Dans cette France en souffrance tenté par les dérives de l'extrême, nous avons besoin des organisations syndicales. 

 

La France - tellement mise à mal par le pouvoir sarkozyste - ne pourra se reconstruire qu'avec les organisations des travailleurs. La discussion, la négociation, la concertation doivent être remises à l'honneur dans la manière de gouverner le pays.

 

La France a besoin de s'apaiser pour pouvoir se redresser. Et ce pays a besoin de tous!

 

Le 6 Mai, dans quelques jours, tous les Républicains soucieux de l'avenir du pays doivent se regrouper!

 

Il faut voter François Hollande!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article