Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

harlem-desir-en-plein-meeting.jpg

 

 

Depuis le dernier Congrès de Reims, l'eau a coulé sous les ponts.

 

Rappelons-nous: rénovation du Parti, dont Martine Aubry et Arnaud Montebourg furent les promoteurs non sans divergences, primaires populaires, élection de François Hollande et majorité pour le changement.

 

J'ai soutenu activement Arnaud Montebourg aux Primaires, avec sa venue dans ma ville de Pessac en octobre dernier pour une réunion publique de 700 personnes. Et sans hésiter, j'ai voté et appelé à voter François Hollande au 2è tour des Primaires.

 

La victoire de François Hollande fut belle et plonge la Gauche et les socialistes dans leurs responsabilités historiques: oui ou non, un gouvernement à direction socialiste pourra-t-il dans un pays européen développer et faire une politique de justice au profit d'abord de son peuple et de la nation? 

 

Le gouvernement Ayrault mène une politique de changement dans des conditions économiques et financières très dures. Et le Président de la République a réussi à commencer à réorienter la politique de l'Europe vers plus de croissance et d'aide de la BCE aux Etats en difficultés.

 

Ce n'est pas rien, sans compter les nombreuses mesures pour l'emploi, le logement et le développement productif du pays.

 

Cela étant, nous pouvons nous poser la question par ailleurs sur l'objectif d'un déficit budgétaire français de 3% du PIB en 2013. Passer de 4,15% en 2012 à 3% en 2013 sera très difficile.

 

Dans la préparation du Congrès, j'ai signé la contribution de Paul Alliès - "De la rénovation à l'innovation" - qui a exprimé nombre des idées de rénovation de la vie politique française et de son système, portées par les amis d'Arnaud Montebourg depuis bien des années. 

 

Le temps de la motion venant, je signe la motion conduite par Harlem Désir, même si je regrette comme beaucoup la non-élection par les militants de leur premier dirigeant.

 

Je souhaite que le travail commun à toutes les sensibilités de la motion 1 se traduise très vite par un PS à l'écoute de la société, et des trois millions de citoyens qui s'étaient engagés dans les Primaires il y a un an. C'est le Parti des Primaires qu'il nous faut désormais construire!

 

Il en va de notre avenir!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Garnier 18/09/2012 23:32

Allez, un petit effort: Un petit pas pour aller plus vite et plus loin: http://www.plusloinplusvite.fr/
Signer pour un avenir durable à gauche.
Merci