Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

Le recueil n'a rien d'extraordinaire à première vue. Une couverture rouge "Les traditions du monde" dans ce premier livre consacré aux naissances. Et un contenu, écrit par des femmes venues de loin parfois, apprenant le français et son écrit, aidées par le groupe d'alphabétisation de l'Espace social du quartier Saige-Formanoir de Pessac.

 

Saige-Formanoir à Pessac: quartier où vivent 5 000 personnes, quartier dit d'habitat social, où se concentrent un plus de quarante nationalités, où le chômage des jeunes est à plus de 45%, mais quartier où les services notamment publics sont très présents - centre social, bibliothèque désormais gratuite d'accès, service municipal de médiation, poste, centre commercial -.

 

L'idée de ces écritures a germé quand deux participantes aux cours d'alphabétisation ont annoncé qu'elles attendaient un enfant. Mise au monde d'un enfant loin de leur monde d'origine à elles. Elles exprimaient avec leurs mots leur joie, mais surtout leur angoisse, leur solitude, et la peur de l'inconnu loin de leur pays et de leur famille.

 

Ainsi sont nés ces écrits autour de la maternité et de la naissance, dans des comparaisons entre pays et de ce qu'elles ont vécu. En voici quelques extraits.

 

Xue - Il y a beaucoup de coutumes en Chine pour la naissance des enfants. Par exemple, après la naissance, il faut envoyer un panier d'oeufs à la grand-mère. Si le nombre d'oeufs est pair, c'est un garçon, et si le nombre d'oeufs est impair, c'est une fille.

 

Layla - Au Bahreïn, si la femme enceinte mange chaque jour une pomme rouge, elle aura un enfant qui sera beau. Elle ne pourra pas manger de mûres ni de figues.

 

Maryam - En Iran, quand le bébé naît, la mère et l'enfant vont en général chez les parents de la maman. Pendant un mois, la famille et les proches viennent voir la mère et le bébé pour les féliciter et apporter des cadeaux... Tout ce dont le bébé aura besoin: par exemple des vêtements, le lit, la commode, et les jouets sont préparés par la grand-mère. Pendant le premier mois, c'est elle qui s'occupe du bébé.

 

Jahnavie - L'Inde est un pays unique au monde avec beaucoup de coutumes et de traditions différentes. La fête commence avant la naissance. Quand une femme est enceinte de sept mois, nous avons une "Crodbharai". Pendant cette cérémonie, nous faisons un "Pooja". C'est une prière à la maison. Dans ce "Pooja", nous invitons tous les membres de la famille de l'épouse et du mari. Le pooja est une cérémonie effectuée par le bhrahmin pour assurer la santé de la mère et de l'enfant.

 

Safia - Au Maroc, avant l'accouchement, le femme enceinte mange une soupe aux piments. Après l'accouchement, elle prend une soupe de poulet avec une sauce à l'ail et aux oignons pour nettoyer le corps. Elle boit du thé à la menthe.

 

Laura - En Bulgarie, quand le bébé vient au monde, on évite de rendre visite à la jeune mère avant le quarantième jour pour préserver le bébé du mauvais oeil. Après, elle invite ses amies, seumlement des femmes, à partager un pain rond pour la santé du nouveau-né. Le miel est toujours présent à table pour que la vie du bébé soit plus douce.

 

Françoise - Je suis née à Madagascar. Ma première sortie en dehors de la maison s'est faite un mois après ma naissance. Mes parents ont suivi les traditions de mon pays: ils m'ont fait faire sept fois le tour de la maison puis ils ont coupé le bout de mes cheveux derrière la tête et au-dessus de mes oreilles.

 

Marie-Claudine - Au Mali, quand la maman est enceinte, seul le mari le sait. Au bout de quatre mois, ce sont des examens sanguins, selles, urine. Pas d'échographie pour les gens pauvres. Dès six mois, on achète du tissu pour des brassières et des cache-brassières. Si on est pauvre, on coud des couches dans du tissu de coton (marcandier). Pour le bébé, on achète une bassine, de l'eau de Cologne et du beurre de karité. On prépare la valise du bébé.

 

Heba - En Egypte, quand une mère a un bébé, il y a une célébration particulière. C'est au septième jour de la naissance que la famille se réunit. D'abord, les parents choisissent le nom du nouveau-né en déterminant trois ou quatre prénoms. Ils allument trois ou quatre bougies et donnent un nom à chacune d'entre elles.

 

France, Turquie, Algérie, Royaume-Uni, Japon, Russie... D'autres femmes encore ont raconté la naissance.

 

Merci à Marie-Anne Boutet d'avoir eu l'idée de ces écritures et d'en avoir fait ce beau livret au riche contenu!

Commenter cet article