Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

D'abord la volonté du politique.

 

Avec l'idée qu'une forme d'exemple nous avait été donné: ce qu'a fait la IIIè République pour l'accès à la culture et la promotion sociale par l'école laïque, libre, gratuite et obligatoire pour ses enfants.

 

Certes, les conditions sont bien différentes de nos jours, et la seule question des moyens financiers d'une famille ne fait pas le tour du désir de se cultiver ou non. Mais il existe encore bien des situations familiales où se donner la permission d'avoir "un budget culturel" ne va pas de soi, ni dans la tête, ni dans le porte-monnaie.

 

Nous avons donc décidé d'agir sur la gratuité à la Médiathèque Jacques Ellul, et à la bibliothèque Pablo Neruda. Toutes deux sont désormais gratuites, aussi bien pour les Pessacais que pour les non-Pessacais. Les résultats des neuf premiers mois de gratuité (chiffres 2010) sont éloquents: la fréquentation est passée de 7 791 emprunteurs à 9 344, soit une augmentation de 19,93%. Plus important encore, l'augmentation de la fréquentation adulte, qui est passée de 3 925 à

5 314, soit une croissance de 35,38%.

 

Si l'on examine les tranches d'âge et les catégories socio-professionnelles - en sachant que le réseau était déjà gratuit jusqu'à 18 ans -, nous enregistrons une augmentation de 24,65% pour les 19-25 ans, 36,4% pour les 25/60 ans, et 40,62% pour les plus de 60 ans. La catégorie "employés" a une augmentation de 26,4%, les "retraités" de 43,3%, les "étudiants" de 29%. En masse, ce sont les employés qui bénéficient le plus de la gratuité (+380 personnes à 1814 emprunteurs), les retraités (+258 à 854 emprunteurs), les étudiants (+168 à 742).

 

Signalons aussi que les professions intermédiaires ont 17% d'augmentation à 1 928 emprunteurs, les cadres et professions assimilées +19% à 2 074 emprunteurs, mais aussi les artisans et commerçants à +16,4 %.

 

 

Faisons un comparatif pluri-annuel sur le nombre d'emprunteurs et le pourcentage d'adhérents actifs par rapport au nombre d'habitants.

 

2000 - 4 258 et 7,58% de la population totale

2001 - 7 018 et 12,5%

2002 - 7 506 et 13,37%

2003 - 7 802 et 13,9%

2004 - 8 271 et 14,51%

2005 - 8 067 et 14,15%

2006 - 7 812 et 13,71%

2007 - 7 536 et 13,22%

2008 - 7 541 et 13,23%

2009 - 7 669 et 13,2% (mesures de gratuité partielle)

2010 - 9 183 et 15,64%

 

Le total des prêts va dans le même sens:

2000 - 44 896

2001 - 241 401

2002 - 297 519

2003 - 314 964

2004 - 319 933

2005 - 307 316

2006 - 307 557

2007 - 307 094

2008 - 314 573

2009 - 346 105

2010 - 416 259

 

Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Notons enfin que la Municipalité a maintenu son taux d'achats de nouveaux livres sur la base d'une augmentation de 2 à 3% par an, ce qui donne un fonds de livres d'un peu plus de 50 000 ouvrages et d'environ 120 000 documents dans notre réseau.

 

Dernier point enfin, qui pouvait être une de mes inquiétudes au départ: que les livres et autres Cd ne reviennnent en mauvais état, parce que gratuits. Il n'en est rien, bien au contraire! La responsabilité des utilisateurs n'en est que plus grande.

 

Lieu de culture et de lien social, notre réseau des bibliothèques se porte encore mieux avec la gratuité. Qui pourrait s'en plaindre?

Commenter cet article