Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

louvet_0.jpgLa Centrale Nucléaire du Blayais se trouve à 50/60 kilomètres de Pessac.

 

Elle a trente ans d'âge, et l'on sait aujourd'hui que nous sommes passés très près d'une catastrophe nucléaire d'importance en 1999. De plus, la tempête de 2009 a révélé que le cumul climatique de ces deux tempêtes - force des vents et coefficients des marées - pourraient amener à des situations naturelles non prévues.                                             

 

La Ville de Pessac possède un Plan Communal de Sauvegarde, dont la dernière mouture a été réalisée en mars 2010. Depuis février 2009, la ville a en stock des comprimés d'iode pouvant être distribués à la population, à l'initiative du Préfet. Cependant, la catastrophe "Xynthia" a montré que les délais d'information avaient été très courts et leurs relais mal organisés.

 

Voilà pourquoi je demande une révision des procédures d'information de la Préfecture et la possibilité d'avoir un PPI 2 - un PPI 2è niveau - pour notre ville, quitte à l'étendre à l'ensemble des autres communes de l'agglomération. En effet aujourd'hui existe un Plan Particulier d'Intervention - PPI - déclenché par le Préfet dans un rayon de 10 kms autour de la centrale, pour absorption d'iode. Sans vouloir sombrer dans l'affolement de qui que ce soit, force est de constater que ni les autorités municipales ni les populations ne sont prêtes à affronter une situation dangereuse générée par un accident de la centrale - évènement climatique, accident aérien, attentat terroriste etc.. -.

 

Les Maires des communes doivent être consultés et associés à ce PPI 2.

 

"Monsieur le Préfet,

 

La lutte contre une catastrophe nucléaire que mène actuellement le Japon sur le site de la centrale de Fukushima nous rappelle, s'il en était besoin, la nécessité d'entretenir et développer les dispositifs de prévention des risques majeurs et d'intervention en cas de crise.

 

La Ville de Pessac se situe à environ 60 kilomètres de la Centrale du Blayais; or, à ce jour, seul un rayon de 10 kilomètres autour de la centrale est préconisé dans le Plan Particulier d'Intervention (PPI).

 

La Ville demande donc que le dispositif de protection des populations au cas où un accident grave se produirait puisse être discuté avec vos services et révisé.

 

De plus, la Ville de Pessac venant d'engager la révision annuelle de son Plan communal de sauvegarde et de son Guide d'Astreinte, nous souhaiterions pouvoir enrichir cette documentation stratégique d'un chapitre spécifique concernant les risques nucléaires.

 

En effet, il nous paraît crucial de pouvoir disposer des dernières versions de documents précisant:

- la procédure de déclenchement de l'alerte et de mise en oeuvre des cellules de crise

- les plans de communication et d'échanges d'informations

- les conditions de stockage et d'utilisation des comprimés d'iode

-  ...

 

Vous remerciant par avance de l'intérêt que vous porterez à ces demandes et restant à votre disposition.... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article