Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

 

conseil-general-de-la-gironde-1.jpg

 

Ces deux journées des 18 et 19 décembre 2014 resteront dans ma mémoire comme mes dernières de Conseiller Général du canton de Pessac 2 assistant à une session pleinière du Conseil Général de la Gironde, consacré à l'adoption du budget 2015.

 

Nostalgie, émotion, reconnaissance à mes électeurs, à tous les acteurs avec qui j'ai partagé cette vie d'élu durant trois mandats, mais sentiment d'être allé jusqu'au bout de ma fonction. D'autant que ce moment particulier est aussi celui du départ annoncé de Philippe Madrelle, le Président du Conseil Général qui a tant oeuvré pour cette Gironde. D'autres aussi ont fait le choix de ne pas se représenter, et j'ai une pensée particulière pour Philippe Plisson, le député du Blayais, avec qui j'ai partagé tant de combats.

 

Après avoir présenté les deux délibérations de ma délégation - "CPER et programmes européens 2014-2020" et "La Coopération, les relations internationales et la Citoyenneté européenne" -, j'ai tenu à faire la brève intervention suivante:

 

"Au terme de cette délibération, Monsieur le Président, et comme j'ai décidé de ne pas me représenter ayant accompli trois mandats de Conseiller Général, je voudrais vous dire tout le plaisir que j'ai eu à travailler à vos côtés et sous votre direction.

 

Vous laisserez la marque durable et historique de l'action pour la justice et l'égalité des territoires d'un grand républicain de gauche.

 

Je voulais donc vous remercier de la confiance que vous m'avez manifestée tout au long de ces années.

 

Je tiens à dire "merci" également aux habitants du canton 2 de Pessac qui m'ont porté à trois reprises à cette fonction et avec qui j'ai partagé et réalisé nombre de projets pour ce canton.

 

J'ai eu également plaisir à débattre, organiser, faire, avec tous les collègues de cette assemblée, celles et ceux d'hier dont certains ne sont plus, celles et ceux d'aujourd'hui, et quelle que soit leur orientation politique.

 

Enfin, j'ai pu vérifier régulièrement combien les services du Conseil Général sont compétents et soucieux des habitants de ce département, et combien ils sont présents auprès des élus.

 

Puisse l'avenir, ce dont je doute personnellement mais c'est une autre histoire, apporter aux citoyens de notre Gironde autant que le Conseil Général a pu le faire sous votre direction, Monsieur le Président!"

 

 



Commenter cet article