Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

En chaque début de mois, je vous fais part de cinq livres qui m'ont procuré plaisir et réflexions au cours du mois précédent. J'appelle ce moment mon quintet lecture. Le voici pour février, avec un court extrait illustrant l'ouvrage.

 

 

Gilles Filchenstein - La dictature de l'urgence.

 

gilles fil"En 1987, Jeremy Rifkin publiait Times wars, un essai dans lequel il affirmait que les guerres du temps étaient devenues les plus fondamentales de l'histoire humaine. Il développait l'idée selon laquelle les grandes batailles politiques de l'histoire avaient toujours été accompagnées d'affrontements entre différentes conceptions du temps - l'utilisation du temps étant, selon lui, le critère principal de distinction entre les civilisations. Quelques années plus tard, Daniel Innerarity ajoutait que la politique devait se repenser comme une "gouvernance des temps" - comme une "chronopolitique".

On entend souvent dire que la crise de confiance que nous connaissons est une crise du sens - entendu à la fois comme signification et comme direction. Alors, la crise de sens est pour une large partie une crise du temps. Et tel est aujourd'hui le principal défi politique: sortir du culte de l'instant, qui est devenu obsédant et oppressant, pour redonner au temps de la profondeur - c'est-à-dire un passé et un futur. Il nous faut à la fois réhabiliter l'histoire et retracer des perspectives."

 

 

Jan Christiansen - New architecture in Copenhaguen.

 

20090528 153907 Byguide omsl UK 340"In the city of the future we are going to be living closer to one another. It is simply necessity because we need to think in terms of environmental sustainability. We need to construct more in the vicinity of metro stations and busses, so it becomes easy for people to get to where they have to go without their being dependant on cars. This will of course mean new and different demands on city-dwellers, who will have to live with and tolerate more diversity. For the greatest challenge will be to create a city whithout enclaves of homogenous groups. We have to mix and there has to be room for different income groups if the town is not to end up segragating people. This is why we have to build mixed housing everywhere. It is more important than anything else."

 

 

Yves Charrier et Jacques Ellul - Jeunesse délinquante.

 

jeune-dels-copie-1.jpg"En trois semaines nous démontons un vieux baraquement que nous avons acheté 50 000 F. (anciens), nous retaillons les fermes, bétonnons le sol. Le service civil international nous aide pour les travaux délicats de levage de charpente; les jeunes aidés par quelques garçons d'un foyer de semi-liberté posent la toiture et donnent quelques coups de pinceau; Nous y installons les tables, la télé, un baby-foot; le club de jeunes est né, il est situé dans la rue des Poilus, il devient naturellement "le club des Poilus".

Tout ce remue-ménage commence à attirer des garçons plus âgés et apparemment plus asociaux. Ils rôdent autour du foyer ou à l'entrée de la rue."

 

 

Bertrand Ogilvie - Lacan, le sujet.

 

9lacan.gif"On voit bien l'idée retenue par Lacan: l'individu est plusieurs choses à la fois, et notamment un réseau de relations sociales qui conditionnent son existence, sa présence et sa durée.

Certes, pour Aristote, la société est un organisme; mais pour Lacan, la nature du fait social et les types de société (c'est-à-dire de rapport de production et d'organisation politique qui viennent lui donner telle ou telle configuration) sont deux problèmes séparés, ne relevant pas de la même discipline. Il n'y aura pas de psychanalyse appliquée à la politique, et le pouvoir d'un chef ne se réduira jamais comme chez Freud à la puissance de l'image du père."

 

 

Arthur Schnitzler - La Nouvelle rêvée.

 

schnitzleres"Le matin gris pointait derrière les rideaux quand Fridolin eut terminé. Pas une seule fois Albertine ne l'avait interrompu d'une question marquant la curiosité ou l'impatience. Elle sentait bien qu'il ne voulait ni ne pouvait rien lui dissimuler. Elle était étendue paisiblement, les bras croisés derrière la nuque, et elle garda encore longtemps le silence après son récit. Enfin - il était étendu à ses côtés - il se pencha sur elle et demanda, à la fois plein de doutes et d'espoir, en regardant les grands yeux clairs de son visage immobile, dans lesquels le matin semblait à présent lui aussi se lever: "Que devons-nous faire, Albertine?"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-François FERRET 02/03/2011 11:04


Le livre d'Yves CHARRIER et Jacques ELLUL fait part des actions menées en matière de prévention spécialisée par 2 personnes aussi différentes qu'un éducateur de rue et un professeur
d'université.
La création officielle du club de préventio Action Jeunesse Pessac eut lieu en 1962.
En 2012 nous célébrerons donc les 50 ans de l'association en même temps que le centenaire de la naissance d'Ellul.