Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

En début de chaque mois, je vous fait part de cinq livres qui m'ont procuré plaisir et réflexions au cours du mois précédent. J'appelle ce moment mon quintet lecture. Le voici pour juin avec un court extrait illustrant chaque ouvrage.

 

 

Jean-Michel Sallmann - Le grand désenclavement du monde 1200-1600.

 

desenclavement.jpg"Tout se passe comme si l'effondrement du monde bipolaire avait ouvert la boîte de pandore des conflits dissiminés auxquels nos contemporains ont du mal à donner un sens. Pourtant, c'est une illusion. La division du monde en deux blocs ne faisait que masquer une réalité plus ancienne qui ne demandait qu'à s'exprimer à nouveau. Le monde est resté tout aussi dangereux qu'il l'était auparavant mais il est devenu insaisissable car il est redevenu multipolaire.

C'est cette histoire que je voudrais reprendre en me plaçant plus haut dans le temps, dans cette période de quelques siècles, entre 1200 et 1600, pendant laquelle le monde d'aujourd'hui s'est construit."

 

 

Edgar Morin - La Voie.

 

lavoie.jpg"La politique est un art; si nombreuses que soient les connaissances sur lesquelles elle s'appuie, elle demeure un art, non seulement par les qualités inventives et créatrices qu'elle exige, mais aussi par sa capacité d'affronter l'écologie de l'action. Saint-Just en a révélé les difficultés, qui a dit: " Tous les arts ont produit leurs merveilles; seul l'art de gouverner n'a produit que des monstres." L'art politique comporte invariablemnt un pari, donc le risque d'erreur. Comme toute stratégie, il doit savoir allier un principe de risque à un principe de précaution. Aucun dosage entre ces deux principes ne peut être indiqué a priori. la prééminence tantôt de l'un, tantôt de l'autre relève de l'art de la politique."

 

 

Grands crus classés - The great wines in Bordeaux - With recipes from top chefs of the world.

 

imagesCA1PQJCA.jpg"To-day, where is one most likely to find the owners of these châteaux? In airports. Each year they travel thousands of kilometres, taking with them the box of Antoine de Saint-Exupéry, the box of imagination. Each grand cru bottle holds a bit of French culture, , several lines of Voltaire, some advice of Escoffier, a recipe by Joël Robuchon and more.  Commerce has made gastronomy a vast, global affair, richly spiced ans deeply coloured, which readily crosses national barriers. Like the great diplomats of the past,  the crus classés speak every language; they find easy concord with every style of cuisine."

 

 

Walt Whitman - Feuilles d'herbe.

 

imagesCAU1KNI6.jpg"Un petit coup d'oeil rapide.

 

Un petit coup d'oeil rapide par une fente,

On voit une foule d'ouvriers, de cochers attablés autour

d'un poêle dans un bar, il est tard, c'est une nuit d'hiver, je

suis assis incognito dans un coin.

Le jeune garçon que j'aime, et qui m'aime s'approche sans

bruit, s'assoit à côté de moi pour me tenir la main,

Dans la cacophonie ambiante, verres trinqués, jurons, histoires

grasses, très longtemps lui et moi,

Sans presque rien se dire, pas un mot, heureux d'être

ensemble, satisfaits, nous  restons là."

 

 

Stefan Zweig - Le Joueur d'échecs.

 

zweig.jpg"M. B... se leva aussitôt. "Veuillez excuser ma sotte méprise", dit-il en s'inclinant devant Czentovbic avec toute son ancienne politesse." "Ce que je viens de dire est une absurdité, bien entendu. C'est vous qui l'avez emporté." Puis il se tourna vers nous: " Je m'excuse aussi auprès de vous, messieurs. Mais je vous avais prévenu qu'il ne fallait pas trop attendre de moi. Pardonnez cet incident ridicule - c'est la dernière fois de ma vie que je m'essaie aux échecs."

Il s'inclina encore une fois et s'en fut, de la même manière mystérieuse et discrète qu'il nous était apparu la première fois. J'étais seul à savoir pourquoi cet homme ne toucherait plus jamais un échiquier, tandis que les autres demeuraient là, vaguement conscients d'avoir échappé à je ne sais quel désagrément ou même à un danger."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article