Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

rdcoeur.jpg 

En ce début décembre, l'hiver étant là, les Restos du Coeur reprennent du service!

 

Déjà 25 ans, en 1985,  que Coluche a lancé ce mouvement d'aide à celles et ceux qui, dans notre pays, n'ont pas assez d'argent pour se nourrir.

 

A Pessac, depuis plusieurs années, les Restos de Pessac sont installés au Parc Razon, dans un local municipal, à l'accès facile. La Ville aide fortement les Restos, à la différence d'autres communes, car rien ne sert de cacher la pauvreté et la difficulté des familles. Malgré l'importante action sociale de la Ville, la réalité est qu'il y a des personnes qui n'y arrivent pas! Et ce, pour pleins de raisons que je n'aborderai pas dans cet article, mais en premier à cause du chômage et de trop petites retraites, notamment pour les femmes!

 

En France, 8 millions de personnes vivent avec moins de 880 euros par mois!

 

Force est de constater aussi que, depuis deux à trois ans, il y a davantage de tout jeunes qui viennent aux Restos, mais aussi des retraités pauvres. A Pessac, l'an dernier, ce sont 300 familles qui ont été aidées. Elles viennent là pour l'alimentaire, bien sûr, mais aussi pour passer un moment, prendre un café, discuter, et s'initier à des recettes de cuisine simples.

 

En participant il y a quelques jours à une réunion avec les bénévoles de Pessac – dont je tiens à saluer l'action et la persévérance! -, j'ai pris connaissance d'un livre de recettes édité par les Restos, qui n'est pas à la vente publique, mais que j'ai trouvé vraiment très pertinent et très agréable à lire, « 65 petits plats pour tous les jours par le chef Thierry Marx ».

 

L'originalité de cet ouvrage est d'être très simple dans sa lecture avec des symboles graphiques, des plats très bons marchés, adaptés à l'alimentation quotidienne. Une bonne manière aussi de parler recettes et de se donner du plaisir à cuisiner ces plats avec les visiteurs des Restos, en tissant des liens d'amitié.

 

De ce début décembre à fin mars, les Restos du Coeur seront la lumière qui fait que des êtres humains ne perdent pas tout à fait espoir en la vie. Merci encore!

 

 

PS: Voici par exemple une de ces recettes: la soupe de pain.

Un reste de pain coupé en morceaux, 1 boîte de tomates, ½ boîte d'eau, 1 cuillère à soupe d'huile, sel, poivre.

Verser les tomates dans un saladier, réchauffer au micro-ondes

Faire chauffer l'huile dans une poêle, faire dorer le pain dans l'huile chaude

Mixer les tomates chaudes, y ajouter sel, poivre, épices, eau

Recouvrir le pain avec le mélange

Faire cuire 10 mn à la poêle ou 5 min au micro-ondes.

Et tout cela avec, à chaque action, un dessin simple.

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

anne munier 02/12/2010 22:19


Monsieur Le Maire,
je fais partie des 94 familles dont le batiment va être démoli a Arago2.
aujourd'hui j'ai été interpellé par une voisine qui a été admonestée par Madame VIDAL responsable de l'antenne de DOMOFRANCE
Cette dame a refusé l'appartement que mR RODEAU de DOMOFRANCE lui proposait.Les raisons de ce refus ont été mises a plat avec votre adjoint mr lambert mardi a 15h15.
IL lui a été reproché par DOMOFRANCE d'avoir refusé par 3 fois un appartement en 94 a SAIGE ,a MaCEDO un 4eme étage,et de nouveau a Saige entree 19 dans le batiment A .
Mr lambert lui a bien expliqué que si elle ne voulait pas de cet appartement il n'etait alors pas question de 1 fois ou x fois mais qu'elle soit logée aussi bien qu'ici.
l'appartement a été proposé a un 1er étage 17 marches....(son mari est quasi mourant),de type inférieur a celui d'arago,et pour un loyer plus cher car une piece en moins et un box garage en
moins.De plus dans un quartier qui ne venait qu'en 4eme position dans sa demande.
Madame Vidal lui aurait dit en outre que de toute façon il n'y aurai rien sur arago et qu'il faudrait bien qu'on aille a Saige.Monsieur le maire,il ne faut pas laisser vos administrés se faire
traiter comme des moins que rien.C'est intolérable.Nous comptons sur vous pour une réaction ferme et rapide contre l'attitude intolérable de l'antenne de Domofrance envers des locataires qui payent
leur loyer depuis quelquefois plus de 20ans.
Domofrance doit nous reloger au moins aussi bien qu'ici et au besoin faire construire et nous reloger avant de détruire.Merci