Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

triple-a.png

 

 

Quel paradoxe! Voilà que nous sommes tous à l'affût de la moindre déclaration des agences de notation, alors même qu'elles sont aux ordres des marchés...

 

Nous avons l'austérité, et pour autant nous perdons le triple A. L'aggravation de la dette va augmenter les tentatives de Sarkozy et de Merkel de museler le peuple français dans ses revendications.

 

Mais les conséquences de cette perte seront nombreuses: augmentation des taux d'intérêt, spéculation des agences de notation sur la zone euro, différenciation des comportements entre l'Allemagne et la France, inféodation d'autant plus importante de la France devant l'Allemagne, augmentation des prix de certains services...

 

Les collectivités locales vont également souffrir, et je m'interroge sur les capacités d'emprunt et d'investissement pour certaines d'entre elles.

 

Plus que jamais, l'heure est au refus de l'austérité, malgré l'inquiétude.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article