Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jean-Jacques Benoît

 

 

ps10.jpg

 

 

Si j'avais à résumer la campagne d'Arnaud Montebourg ces derniers temps, je la définirai par trois mots: caravane, cohérence, concret.

 

Caravane, c'est l'idée portée par des militants en direction de tous les citoyens, ici sur une place de village, là dans un bistrot, ailleurs dans un quartier d'habitat social, au plus de près de leurs préoccupations. Manière vivante de faire de la politique, de prendre en compte la parole de ces invisibles sans nom que l'on appelle le peuple.

 

Cohérence de la démonstration politique ensuite. Incontestablement les quatre éléments centraux du programme d'Arnaud Montebourg - démondialisation, VIè République, capitalisme coopératif, transformation écologique de la société - ont su mieux s'articuler entre eux depuis que le concept de "démondialisation" est venu apporter une vision d'ensemble, à la fois internationaliste et de protection des peuples européens.

 

Concret, car désormais plusieurs propositions très concrètes sont sur la table pour être discutées: mise sous tutelle des banques, réindustrialisation de notre pays, nouvelle politique salariale, fiscalité égale du travail et du capital, école plus juste et plus performante, dépassement du nucléaire, reconstruction d'une politique publique de l'hôpital, nouvelle donne pour les banlieues et sécurité des biens et des personnes, etc...

 

Le tout décliné avec pédagogie, ainsi que j'ai pu le constater lors de la réunion au public nombreux de Coulounieix en Dordogne, à l'invitation du Maire Jean-Pierre Roussarie.

 

C'est aussi le grand discours prononcé samedi après-midi à La Rochelle, sur l'analyse de la situation actuelle et les propositions de sortie de crise. A coup sûr, la campagne est pleine d'envie, de fraîcheur et d'ambitions pour cette nouvelle France à l'opposé de celle de Sarkozy.

 

Des solutions nouvelles en nombre, une campagne fraîche et pleine de vie, Arnaud Montebourg est bien parti pour les primaires!

 

Commenter cet article